Origine de la fouée

Origine de la fouée

La fouée ou fouace angevine est une petite boule de pain cuite au four qui est fourrée encore chaude de rillettes, de champignons, de mogettes ou de beurre selon les régions. Elle est devenue traditionnelle de l’Anjou et de la Touraine.

Origine et étymologie

Le terme proviendrait du latin panis focacius qui désigne un pain plat cuit dans le foyer. Le terme dérive du latin focus qui signifie « foyer, endroit pour cuire »

Au xviiie siècle, Jacob Le Duchat, dans ses Remarques historiques et critiques des œuvres de François Rabelais, cite « une espèce de galette ou tourteau cuit au feu, que ceux du pais appellent fouace, et ceux du Languedoc disent fougace, et le petit peuple de Touraine fouée, dans la même signification »3. En 1880, dans son Glossaire angevin étymologique, comparé avec différents dialectes, Charles Ménière indique que le mot fouée désigne un fagot de bois pour le feu ou un petit feu de fagots. Des galettes de pain étaient cuites au four à la fouée. En 1908, dans leur Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l’Anjou, Verrier et Onillon définissent le terme comme une « Galette mince que l’on met au four avant le pain et qui cuit très rapidement […] on appelle cette même galette : Galette à la fouée. »

Histoire et répartition géographique

Selon la tradition populaire, une fois par semaine, on se retrouvait en famille près du feu pour la veillée fouées. En attendant que le four soit assez chaud pour la cuisson du pain, on préparait des fouées avec le reste de pâte à pain. Certains boulangers les fabriquaient aussi à l’intention des ouvriers qui, le matin les prenaient comme petit déjeuner en allant au travail.

C’est une recette traditionnelle des régions rurales de l’ouest de la France et notamment du Val de Loire, dans le Saumurois en Anjou et en Touraine.

De par son origine ancienne, la fouée se rapproche de la focaccia italienne, de la fougasse provençale, de la fogaza espagnole, de la pogača des Balkans, de la pogácsa hongroise, de la pogatschen allemande et de la bougatsa grecque. Dans l’ouest de la France, il existe une fouée briochée en Vendée, appelée la fouace vendéenne, une fouace nantaise et une fouée jusque dans l’île de Jersey.

Culture populaire

Rabelais décrit la recette de la fouée ou fouace dans son roman Gargantua.

 

Source : Wikipedia
Article original : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fouée